Les rois d'Israël et de Juda

La Bible fait référence à deux liste royales: une pour Israël, et une pour Juda. Voici ces listes, avec les dates de règnes couramment admises, et le cas échéant, les sources extra-bibliques les attestant.

Rois d'Israël Début
de règne
Fin
de règne
Sources extra-bibliques
Saül -1025 -1005  
David -1005 -970  
Salomon -970 -931
Jéroboam -931 -909  
Basha -908 -885  
Omri -884 -873 Stèle de Mésha
Achab -873 -852 Monolite de Kurkh
Ochozias -852 -851
Joram -851 -842 Stèle de Tel Dan? *
Jéhu -842 -814 Tribut à Salmanasar III (Assyrie)
Joachaz -817 -800  
Joas -800 -784 Tribut à Adadnirari III (Assyrie)
Jéroboam II -788 -747 Sceau portant son nom à Mégiddo
Menahem -747 -737 Tribut à Téglat-Phalassar III
Osée -732 -724 Intronisé par Téglat-Phalassar III

 

Rois de Juda Début
de règne
Fin
de règne
Sources extra-bibliques
Saül -1025 -1005  
David -1005 -970 Stèle de Tel Dan? *
Salomon -970 -931  
Roboam -931 -914  
Asa -911 -870  
Josaphat -870 -846  
Joram -851 -843 Stèle de Tel Dan? *
Ochozias -843 -842 Stèle de Tel Dan? *
Athalie -842 -836  
Joas -836 -798  
Amasias -798 -769
Ozias/Azarias -785 -733 Deux sceaux portent son nom
Yotam -743 -729  
Achaz -743 -727 Tribut à Téglat-Phalassar III
Ezéchias -727 -698 Inscriptions de Lakish
Manassé -698 -642 Tribut à l'Assyrie
Josias -639 -609 Tué par le pharaon Néko II (Egypte)
Joiaqim -608 -598  
Sédécias -596 -586  

* La stèle de Tel Dan est datée entre -850 et -800. Elle pourrait faire mention d'une "maison de David", mais le texte n'est pas très clair et d'autres interprétations ont été proposées. Elle mentionnerait aussi des rois comme Joram d'Israël et Joram et Ochozias de Juda, mais là aussi, le texte est si fragmentaire que diverses interprétations ont été proposées.

Etude des listes

Comme on peut le voir, certains rois de Juda ont le même nom que des rois d'Israël (ou un nom très similaire). Si l'on fait une comparaison entre les deux listes concernant la période d'avant -800, on peut raisonnablement penser que la liste de Juda est une sorte de "miroir" de celle des rois d'Israël.

Premièrement, les trois premiers rois de la liste que sont Saül, David et Salomon, sont présentés comme régnant sur un "royaume unifié", composé du territoire d'Israël et de Juda. Cette vision d'un grand royaume dirigé depuis Jérusalem est invalidée par les preuves archéologiques. Il a été démontré que le royaume antique d'Israël n'a jamais été dominé depuis Jérusalem, et que le royaume de Juda est resté séparé de celui d'Israël jusqu'à la chute finale de ce dernier, vers -722. De plus, les trois règnes durent exactement 40 ans chacun, ce qui est hautement suspect. Tout se passe comme si les auteurs bibliques ont oublié les détails de ces règnes.

Ensuite, on voit que les noms des rois de Juda suivent plus ou moins la liste des rois d'Israël. On peut faire des parallèles entre les rois suivants (Juda à gauche, Israël à droite) :

Roboam (-932 à -915) – Jéroboam (-931 à -910)
Asa (-912 à -871) – Basha (-909 à -886)
Josaphat (-870 à -846) – Omri et Achab (-884 à -852)
Joram (-852 à -841) – Joram (-854 à -842)
Ochosias (-842) – Ochosias (-853)
Atalie (-842 à -836) – Jézabel ?
Joas (-836 à -797) – Joas (-798 à -782)

Selon la Bible, Roboam de Juda (« celui qui fait augmenter le peuple ») est en guerre avec Jéroboam d’Israël (« son peuple est nombreux »). Puis son successeur, le bon roi Asa ("guérisseur") de Juda, combat le mauvais roi Basha (« Baal entend ») d’Israël.

Vient ensuite le temps des alliances. Josaphat (« Yahweh juge ») aurait contracté une alliance avec Achab (« frère du père »), fils d’Omri (« Yahweh est ma vie ») et mari de Jézabel. On retrouve ensuite deux rois de Juda, Joram et Ochosias, qui ont exactement les mêmes noms que deux rois d’Israël. Leurs règnes sont simplement inversés.

Atalie (« Dieu/El est exalté ») vient ensuite. On ne sait pas bien si c’est la sœur d’Achab, ou sa fille. Il est surprenant de voir une femme régner sur Juda et promouvoir le culte de Baal, et cela peu de temps après qu’une certaine Jézabel (« Baal existe ») ait fait exactement la même chose en Israël.

Le dernier roi de Juda d’avant -800 est Joas (« Donné par Yahweh »), qui trouve son « double » dans le Joas d’Israël. Étrangement, le règne du Joas d’Israël commence juste après que celui du Joas de Juda finisse.

Conclusion

Il semble donc que les rois de Juda d’avant -800 soient une simple copie déformée de la lignée - elle bien réelle - qui règne sur Irsaël. Si l'on écarte la stèle de Tel Dan, qui est sujette à de nombreuses controverses, il n’existe aucune preuve extra-biblique d’une monarchie de Juda constitué avant -800.

De plus, les récits bibliques décrivant les agissements des rois de Juda d’avant -800 sont pour la plupart invalidés par les preuves extra-bibliques. La splendeur du royaume de David, ainsi que la grandeur du temple de Jérusalem sous Salomon, ne sont attestés par aucune preuve archéologique, bien au contraire !

Pour conclure, on peut dire que même si l'histoire des rois d'Israël est bien attestée à parti d'Omri (peu après -900), celle des rois de Juda n'est connue qu'à travers la Bible avant -800. Cela doit nous inciter à la plus grande prudence lorsqu'on considère le récit biblique avant cette date.